2 façons d’hiverner votre piscine 

Voilà ! La vague de froid s’est abattue sur la France. Il faut penser à hiverner votre piscine pour faciliter le nettoyage au printemps prochain et garder en bon état tous les organes. Il existe 2 manières de faire : l’hivernage actif ou l’hivernage passif.

 

À quel moment parle-t-on d’hivernage ?

On fera la mise en hivernage d’une piscine à partir du moment où l'eau atteint une température égale ou inférieure à 15°C. À cette température, les micro-organismes ne peuvent s'y développer ni ne survivent. 

 

Hivernage actif ou passif ?

Le mode actif garde le fonctionnement de votre filtration. Tous les organes de traitement (électrolyseur, brominateur, etc) seront éteints et si possible isolés et vidangés. Le système de chauffage sera, quant à lui, éteint, isolé et vidangé. La filtration devra fonctionner au minimum de 2h à 3h chaque jour pour maintenir l’eau en mouvement. La qualité de l’eau sera ainsi mieux préservée.

Le mode passif oblige l’arrêt complet de la pompe et la vidange de tous les équipements. Cette solution se fait surtout pour les maisons secondaires et/ou les endroits où les hivers sont très rigoureux. Vous n’aurez plus aucune intervention à faire durant cette période. Cette méthode est plus difficile à mettre en oeuvre.

Quel que soit le mode choisi, on fera un nettoyage complet du bassin, des marches, de la ligne d’eau et du coffre de volet automatique avant de basculer vers l’hivernage. Le filtre de piscine doit également être nettoyé avec un produit détartrant spécifique. 

 

Comment faire un hivernage Actif :

Avant de mettre en place cet hivernage, il est préférable de faire un traitement choc et laisser tourner la pompe en continu pendant 48h. 

Afin de retrouver une eau limpide au printemps, nous vous conseillons le traitement lent et l’utilisation d’un anti-algue préventif et curatif. Cela permettra à l'eau du bassin d'être saine et propre ! Bien-sûr, ce traitement ne se fera qu’après avoir équilibré votre eau (Ph, TAC, Th).

Ensuite, mettez votre pompe en fonctionnement 2 à 3h par jour aux heures les plus froides.

L’ajout d’un galet de chlore lent tout au long de l’hivernage sera nécéssaire (environ 1 galet par mois pour 50 m3).

Veillez à ce que votre installation soit équipée d’un système hors-gel.

 

Comment faire un hivernage Passif : 

Avant de mettre en place cet hivernage, il est préférable de faire un traitement choc et laisser tourner la pompe en continu pendant 48h. 

Ensuite, il faut descendre le niveau d’eau de 10 cm sous les skimmers et/ou les refoulements afin de vider toutes les tuyauteries, le système de filtration et les organes de traitement et chauffage. Vous verserez un produit d’hivernage à différents endroits du bassin afin qu’il se diffuse sur tout le volume d’eau de la piscine.

Pour éviter que le niveau d’eau remonte, suite aux pluies hivernales, et remplisse les canalisations via les refoulements ou les skimmers, il faudra équiper les buses de bouchons d’hivernage, les skimmers de gizmos, et placer des flotteurs d'hivernage sur la diagonale de la piscine.

Attention: il ne faut jamais vider entièrement sa piscine.

Enfin positionnez la couverture d’hivernage. Une piscine couverte de manière totalement opaque évite la photosynthèse et la possibilité d’avoir des algues le long des parois ou que les UV ne dégradent les pigments du revêtement qui étaient immergés.

Quelque soit le mode d’hivernage, restez vigilant sur le niveau d’eau tout au long de l’hiver.


pour Piscines de France
publié le 31/10/2018
https://www.piscines-de-france.fr/piscine-actu/2-facons-hiverner-piscine/


Comment hiverner sa piscine

Derniers articles

14 novembre 2018

Offres d'emploi 33 /15/ 47

En lire plus

8 novembre 2018

Trophées d'or pour Piscines de France

En lire plus

31 octobre 2018

2 façons d’hiverner votre piscine 

En lire plus
Etude personnalisée

Un projet en neuf ou rénovation ?
Venez nous en parler, c'est gratuit et sans engagement