Le magazine Ambiance Piscines parle de nous dans son dernier numéro avec un grand angle sur une de nos réalisations dans le Cantal avec un interview de Florence et Fabien Chambon, nos adhérents cantalous :

« Pour cette maison familiale, nos clients savaient la piscine qu’ils voulaient, forts de leur expérience avec le bassin dont ils disposent déjà dans leur résidence principale. Pour eux, cette piscine d’intérieur (11,5 m x 4,3 m + fond plat 1,40 m) était une évidence. À la fois pour se libérer des difficultés climatiques du lieu, à la limite entre le Cantal et l’Aveyron, qui connaît de fortes variations de températures, très froides ou très chaudes. Mais aussi pour permettre à la douzaine de membres de la famille recherchée, le bois, véritable piège à sons, a été choisi pour atténuer les bruits pendant la baignade. Le dallage des plages est constitué d’un mélange de trois carrières : aveyronnaise, bourguignonne et pyrénéenne. Le calepinage a été fait pour obtenir un effet marbré qui se fait dans la masse. Et le souci qui se réunit ici chaque mois, de profiter tout au long de l’année de la piscine, car tous adorent se baigner….. »

« Pour cette maison familiale, nos clients savaient la piscine qu’ils voulaient, forts de leur expérience avec le bassin dont ils disposent déjà dans leur résidence principale. Pour eux, cette piscine d’intérieur (11,5 m x 4,3 m + fond plat 1,40 m) était une évidence. À la fois pour se libérer des difficultés climatiques du lieu, à la limite entre le Cantal et l’Aveyron, qui connaît de fortes variations de températures, très froides ou très chaudes. Mais aussi pour permettre à la douzaine de membres de la famille recherchée, le bois, véritable piège à sons, a été choisi pour atténuer les bruits pendant la baignade.

Le dallage des plages est constitué d’un mélange de trois carrières : aveyronnaise, bourguignonne et pyrénéenne. Le calepinage a été fait pour obtenir un effet marbré qui se fait dans la masse. Et le souci qui se réunit ici chaque mois, de profiter tout au long de l’année de la piscine, car tous adorent se baigner.

Nos propriétaires ont un goût très sûr et le souci du détail. Ainsi, pour la décoration, ont été fixés au mur d’anciens herbiers de la fin du 19e siècle, dénichés des cadres qui masquent les bouches du déshumidificateur. L’antique porte en bois d’accès principal, remisée depuis 15 ans dormait dans la grange voisine de leurs parents ; la voilà avantageusement recyclée. C’est un peu à partir de cette porte qu’a été construite cette pièce, pour inviter à la détente et au bonheur familial.

Un local proche de l’habitation a été créé sur l’emplacement d’une grange tombée en ruine. Tout a été reconstruit à neuf, en traditionnel, dans le respect des anciennes maisons aveyronnaises, donnant ainsi le sentiment que ce bâtiment a toujours existé. Le plafond a été conçu avec des poutres et des planches en Douglas, peintes. Outre l’aspect esthétique et l’ambiance romantique et intemporelle. Un volet flottant est logé dans un coffre immergé recouvert d’un caillebotis. » chez des antiquaires, recouvert d’un caillebotis. L’escalier d’accès au bain est un modèle d’angle en quart de cercle. Comme ce bâtiment a été reconstruit à neuf, les accès n’ont pas posé problème. La contrainte fut d’avoir le bon artisan pour réaliser ce chantier de bout en bout, notamment bien travailler la pierre et comprendre les contraintes et spécificités esthétiques imposées. Par exemple les joints, tant dans leur couleur que dans la façon particulière de les réaliser, ont nécessité plusieurs réunions de chantier pilotées par les clients. Rares sont les bons artisans acceptant ces telles contraintes. Nous l’avons trouvé et il devenu désormais quelqu’un d’incontournable chez nous. Nous tenions à remercier chaleureusement nos clients, qui nous ont fait confiance pour la réalisation de leur projet.  »