Piscine à la campagne par Piscines de France

Quelle solution technique choisir ?

Tout ce qu'il faut savoir sur les structures, les revêtements, les procédés de filtration...

Une piscine est un bassin composé de 3 éléments majeurs : la structure, le revêtement d’étanchéité et le système de filtration. Chacun de ces éléments fait l’objet de solutions techniques différentes. Parmi celles-ci, toutes parfaitement maîtrisées par Piscines de France, il y a celle qui est indiquée au profil de votre jardin, de vos choix esthétiques et bien sûr, de votre budget.

Les structures

La structure d’une piscine est sa colonne vertébrale. Elle est composée de l’ensemble des éléments qui assurent la « construction » du bassin. On distingue plusieurs types de structures, chacune ayant ses avantages propres en fonction du terrain, des délais de réalisation... et de vos préférences esthétiques !

Les structures de maçonnerie traditionnelle

C’est la structure la plus répandue. Elle consiste à bâtir le corps du bassin, soit en en agglos, soit en parpaings semi-plein et en béton. Sur une dalle de fond en béton armé sont montés des murs en parpaing rigidifiés par poteaux et chainages. Cette technique présente plusieurs avantages. La résistance tout d’abord, la maçonnerie étant par définition une structure durable. La polyvalence ensuite, car elle permet un très grand nombre de configurations en termes de formes et dimensions du bassin, et une parfaite adaptation au terrain. Avec ce type de construction, l’étanchéité est assurée par une membrane souple de type liner ou PVC armé, ce qui permet également une parfaite adaptation aux mouvements des sols.

Procédé exclusif Piscines de France

Les Panneaux de coffrage en PVC recyclé. Cette technique de construction permet de réaliser un bassin en béton en un temps record. Il s’agit de coffrages préfabriqués en PVC recyclé qui s’assemblent entre eux afin de composer les parois du bassin, et des jambes de force pour recevoir la dalle béton de la future terrasse. Un béton est ensuite coulé à l’intérieur, ce qui crée une structure semblable à la structure béton armé. Les avantages de cette structure sont d’assurer une parfaite planéité pour recevoir le liner ou le PVC armé et de créer des bassins «sur mesure», selon les besoins et les envies du futur propriétaire ou en fonction de cahiers des charges spécifiques.

Les structures en béton armé

Industrialisée ou fabriquée sur mesure, la construction en béton armé est d’une extrême solidité (imaginer un bunker… à l’envers !). Celle-ci est utilisée dans différents cas de figure, notamment les terrains soumis à des contraintes particulières (pente, supports…) ou les bassins carrelés. Il existe plusieurs techniques de fabrication : le bloc à bancher béton (style Stepoc), le système de banche métallique ou le béton projeté. 2 types d’étanchéité peuvent être assurés : soit par la structure seule après traitement de reprise du bétonnage, soit par la structure complétée par un revêtement d’imperméabilisation, type enduit, ciment hydrofuge, résine polyester. Par la suite, il y a ou non, un revêtement de finition complémentaire à poser (carrelage ou peinture).

La coque

Qui n’a pas dans l’esprit l’image d’une piscine que l’on pose dans son jardin tel un simple accessoire. C’est ce que l’on appelle une coque. Il s’agit d’une piscine dont la structure et l’étanchéité ne font qu’un. Le matériau utilisé est le polyester armé de fibres de verre. Le bassin est moulé d’un seul tenant en usine et transporté ainsi jusque chez vous. Pour être stable, la coque doit être impérativement posée sur un support en béton et drainé. Un avantage : délais de réalisation des travaux en une semaine. Attention toutefois, cette technique n’est pas applicable dans toutes les situations. Les inconvénients de cette structure : coûts de mise en oeuvre importants pour assurer une installation adaptée (le trajet de l’usine jusqu’au jardin est tenu à des dimensions permettant leur transport, la mise en place nécessite donc une excellente préparation du terrain d’accueil).

Les piscines Bois

Apparue il y a quelques années, la piscine bois est une alternative aux constructions traditionnelles. La structure du bassin est assurée par des madriers assemblés entre eux. La résistance du bassin et la possibilité de l’enterrer ou non est dépendante du type et de l’épaisseur des sections de bois utilisées. Malgré tout, une piscine bois nécessite une dalle béton afin d’assurer la tenue de l’ensemble sur le long terme. Attention aux idées reçues : ce type de piscine nécessite également une déclaration de travaux à partir du moment où elle n’est plus démontable. C'est une vraie piscine.

Etude personnalisée

Un projet en neuf ou rénovation ?
Venez nous en parler, c'est gratuit et sans engagement