J’améliore son acoustique et je réduis ma consommation électrique

Ma pompe de filtration est bruyante ?

J’en profite pour renouveler celle-ci par une pompe plus performante en terme de consommation d’énergie, pourquoi pas moins puissante, rappelons nous que le bon café doit passer doucement dans le filtre !

 

La filtration dite « traditionnelle »

Le bassin est équipé d’un réseau hydraulique de traitement de l’eau en circuit fermé. L’aspiration dans le bassin se fait par l’intermédiaire d’une bonde de fond et de skimmers (écumeurs de surface).

Le retour de l’eau dans le bassin est assuré par les buses de refoulement. Un local technique est nécessaire. Celui-ci accueille le filtre et la pompe.

Le rôle de la pompe est d’assurer la circulation de l’eau dans le réseau hydraulique. Le rôle du filtre est d’assurer la filtration de l’eau.  Le média filtrant peut être du sable, du verre, de la diatomée (poudre d’algues fossilisées), de la zéolithe (minéral de synthèse) ou à cartouche.

L’ensemble de la filtration (le filtre, la pompe, les pièces à sceller et réseau hydraulique) doit être parfaitement dimensionné en fonction du volume de votre piscine pour :

  • assurer le traitement physique de l’eau
  • assurer une eau cristalline,
  • économiser de l’eau et de l’énergie pour le chauffage
  • limiter l’utilisation des produits de traitement
  • une gestion simplifiée de son entretien

Pour schématiser, l’eau est aspirée chargée d’impuretés dans le bassin. Elle est ensuite filtrée à travers un lit de sable (ou autre média filtrant), et retourne parfaitement claire dans votre bassin.

Les avantages de ce type de filtration :

  • Permet un équipement progressif dans le temps de nouveaux accessoires (chauffage, robot, traitement automatisé).